UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

À LA VIE À LA MORT
Quelle joie de se retrouver sous les étoiles hier à Berat, en Haute-Garonne!Expo, rencontre et ciné avec Nevada. Quel bonheur.Déjà 200 personnes pour les prémisses d’un nouveau lieu vivant et pluridisciplinaire co animé par les habitants. Ce sont les premières festivités de l’été d’Utopia et du ...

Loi « sécurité globale » : « un outil pour permettre aux forces de l’ordre de cacher leurs dérapages »
Lu dans le journal Le Monde https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2020/11/05/loi-securite-globale-un-outil-pour-permettre-aux-forces-de-l-ordre-de-cacher-leurs-derapages_6058574_1653578.htmlJournalistes indépendants, collectifs, associations et syndicats se mobilisent contre un texte qu’...

LES ELFKINS, OPÉRATION PATISSERIE

Ute VON MÜNCHOW-POHL - film d'animation Allemagne 2019 1h18mn VF - Pour les enfants à partir de 5 ans.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LES ELFKINS, OPÉRATION PATISSERIERéalisatrice et productrice de films d'animation, l’allemande Ute von Münchow-Pohl, à qui l'on doit Petit Corbeau et La Course du siècle, mais aussi L'école des lapins, continue à s'adresser aux enfants avec Les Elfkins - Opération patisserie, aventure culinaire dans laquelle trois gnomes aident un vieux pâtissier grognon à sauver sa boutique et à affronter son méchant frère, devenu industriel, et désireux d'étendre son usine en détruisant au passage le magasin familial. Utilisant la pâtisserie comme vecteur de liens intergénérationnels, mais aussi comme symbole de la lutte de l'artisanat face à l'industrie, la réalisatrice réussit un film léger et plein de rebondissements, qui devrait plaire aux plus petits.

Assez harmonieux au niveau coloris, le monde des Elfkins apparaît d'emblée comme chaleureux, avec ses décors couleur terre et ses costumes aux dominantes vertes et ocres. L'introduction, en forme de pièce de théâtre, montrant les humains comme des méchants, permet de poser l'Homme comme un danger, que la curiosité de l'héroïne va naturellement braver. S'ensuivent des aventures impliquant les notions d'amitié, de patience et de sensibilité, où ces gnomes, agissant comme des gamins turbulents, apprendront une certaine forme de responsabilité. Nostalgique lorsqu'il s'agit de conter le passé des deux frères, le film prône aussi la collaboration et la réconciliation. Des valeurs qui font forcément du bien en cette période des fêtes de fin d'année.