MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE UTOPIA - N°290 ( du 19 juin au 30 juillet 2019) À TÉLÉCHARGER
Couv-290.jpg, juin 2019 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA - N°290 ( du 19 juin au 30 juillet 2019) À TÉLÉCHARGER...

LA GAZETTE UTOPIA - N°289 ( du 15 mai au 18 juin 2019) À TÉLÉCHARGER
Couv-289.jpg, mai 2019 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA - N°289 ( du 15 mai au 18 juin 2019) À TÉLÉCHARGER...

LA GAZETTE UTOPIA - N°288 ( du 3 avril au 14 mai 2019) À TÉLÉCHARGER
couv-288-web.jpg, avr. 2019 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA - N°288 ( du 3 avril au 14 mai 2019) À TÉLÉCHARGER...

LA GAZETTE UTOPIA - N°287 ( du 27 février au 2 avril 2019) À TÉLÉCHARGER
COUV-287.jpg, mar. 2019 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA - N°287 ( du 27 février au 2 avril 2019) À TÉLÉCHARGER...

LA SALAMANDRE

Alain TANNER - Suisse 1971 2h04mn - avec Bulle Ogier, Jean-Luc Bideau, Jacques Denis... Scénario d’Alain Tanner et John Berger.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LA SALAMANDREUn film culte des annés 70 qui frappe toujours par son ton décalé, par son humour, par sa contestation joyeuse de la société de consommation, comme on ne dit plus. L’exemple type du film fauché mais libre, fait de bric et de broc, d’énergie et d’astuce, d’inspiration et de complicité. Un film qui dégagea immédiatement une aura extraordinaire, qui rassembla autour de lui des cohortes de spectateurs toujours animées des idéaux de Mai 68, qui rêvaient d’un cinéma différent et de filles fascinantes et mystérieuses comme Bulle Ogier...
Cette Salamandre, c’est Bulle Ogier, fée sauvage sapée en maxi-manteau, mini-jupe de cuir et longues bottes. Elle incarne une ouvrière à la petite semaine, indolente et sexy, qui change souvent de boulot et d’amant. Une insoumise qui préfigure davantage le féminisme contemporain que celui antimec des années 70.

(Jacques Morice, Télérama)