LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Rosmerta fête ses quatre ans le weekend du 17 décembre !
Vendredi 16 décembre en fin d’après-midi, le marché de Noël solidaire de Rosmerta ! Samedi 17 décembre en début d’après-midi, notre AG suivie d’une grosse fête !Et dimanche 18 décembre, on participe à la Journée Internationale des Migrants.... Lire Rosmerta fête ses quatre ans le weekend du ...

TOUT VA BIEN, TOUT VA MAL
Prix des places de cinéma : les salles abusent-elles sur les tarifs ?  Ainsi s’interrogent ces temps-ci la presse et les émissions spécialisées sur la culture, le cinéma, le panier des ménages… ce dernier serait lourdement touché par les politiques tarifaires extravagantes pratiquées ...

LEO (Liaison Est Ouest) : la lutte paie
Au cœur de l’été, l’état a fait paraître un arrêté retirant le projet de la LEO dans les conditions proposées, suite au recours contentieux déposé par ses opposants l’été précédent. Il reconnaît sans le dire les errements et aberrations d’un projet obsolète, vieux de 30 ans mais néanmoins bâclé, et ...

UN CINÉMA UTOPIA À TROYES DES NOUVELLES DU PETIT NOUVEAU
Citoyens inconnus ou reconnus, journalistes indépendants, petites mains de l’ombre… que serait-on sans vous ?Pour ceux qui auraient loupé quelques épisodes entre deux festivals, deux confinements ou une déclaration de Poutine, rembobinons l’histoire…L’action débute en l’an 2019 après JC, toute l...

Projection unique le vendredi 12 juillet à 11h, suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Aurélie Charon et Amir Hassan, protagoniste du film.
La rencontre sera suivie d’une dédicace d’Aurélie Charon sur son ouvrage "C’était pas mieux avant, ce sera mieux après"(éditions Iconoclaste).

LA BANDE DES FRANÇAIS

Amélie BONNIN et Aurélie CHARON - documentaire France 2017 52mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LA BANDE DES FRANÇAISÀ Châteauroux dans le centre de la France, quatre jeunes Français se rencontrent et racontent, partagent, quatre histoires, quatre chemins de vie, quatre projets.

Heddy a commencé la boxe à 15 ans. Originaire des quartiers Nord de Marseille, pas toujours en accord avec son père, il s’est battu pour se construire une vie qui lui ressemble, et ça n’a pas toujours été facile. Un jour il découvre alors le théâtre et depuis, il n’en démord pas…
Née en Algérie, Sophia arrive en France à l’âge de sept ans. Son père instituteur a fui des menaces de mort pendant la décennie noire en Algérie. Très touchée par les mots de Marine Le Pen qui avait qualifié les français d’origine étrangère de « Français de fabrication », elle s’engage en politique et écrit… Une Française de fabrication !
Amir a grandi à Gaza et est arrivé en France à 22 ans. Il s’étonne du peu de place que la société fait à la jeunesse, qui ne se rend pas compte qu’elle a un rôle à jouer, qu’elle peut être influente, qu’il n’y a pas besoin d’attendre d’avoir 40 ans pour avoir du pouvoir. Lorsqu’il vivait à Gaza, Amir rêvait de la France. Aujourd’hui, il a réalisé son rêve et reste étonné par la jeunesse française.
La ville, pour Martin, est un lieu de passage. Il a grandi à la campagne, dans un village du Pas-de-Calais, dans une famille d’agriculteurs. Grâce à une bourse il étudie la solidarité internationale, et réfléchit à une nouvelle agriculture possible.

À travers ce documentaire, les deux réalisatrices, qui ont grandi à Châteauroux, montrent le visage pluriel de la jeunesse hexagonale, teintée d’expériences intimes et collectives, de paroles libérées et spontanées ; une jeunesse à qui l’on martèle sans cesse que le chemin va être semé d’embûches, qu’il n’y a pas de travail et ce film montre comment ces quatre jeunes se sont créés une place, là où on leur disait qu’il n’y en avait pas.