Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 48€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS
Projections de films français avec sous-titres spéciaux pour les malentendants Les séances estampillées du symbole (oreille barrée) dans les grilles horaires indiquent des projections de films français accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des sous-titres spéciaux apparais...

Séances bébé
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

LA GAZETTE SUR VOS ECRANS
Bonjour à vousPlus bas, vous pouvez consulter la gazette actuelle——-Petite astuce : pour afficher la gazette en plein écran, il vous faut cliquer sur l’icône en bas à droite représentant un petit rectangle dans un plus grand rectangle.Plus commode : vous pouvez également ...

TWAVOX
Les salles 1 et 2 de La Manutention, ainsi que notre salle République sont maintenant accessibles aux personnes avec handicap visuel et/ou auditif, grâce à la solution Twavox.La particularité de l’application Twavox (créée et developpée par Joseph Zira, lui-même malentendant) est de vous permett...

UTOPIA TOULOUSE DEVIENT L’AMERICAN COSMOGRAPH
C’est vraiment très chouette de la part de l’équipe d’Utopia Avignon de nous laisser cet espace pour vous raconter un peu ce qui se passe du côté de Toulouse… Un Utopia y prend son indépendance, ça n’arrive pas tous les jours !Pour la petite histoire, Utopia est arrivé à Toulouse en 1993 en ache...

FANTASTIC BIRTHDAY

(GIRL ASLEEP) Rosemary MYERS - Australie 2016 1h20mn VOSTF - avec Bethany Whitmore, Harrison Feldman, Matthew Whittet, Amber McMahon, Eamon Farren... Scénario de Matthew Whittet (qui joue également le père), d'après sa pièce de théâtre (déjà mise en scène à Adélaïde, ville du Sud de l'Australie, par Rosemary Myers, dont c'est le premier film).

Du 05/04/17 au 25/04/17

FANTASTIC BIRTHDAYVenue d’Australie (ça devient rare) mais sous influence d’une veine indépendante américaine qui va de Wes Anderson à Spike Jonze, une comédie acidulée et pop, une fantaisie décalée qui séduit d’emblée par sa fraîcheur, sa liberté de
ton, mais qui n’oublie pas d’être grave et mélancolique quand il le faut. Une
chronique aussi sensible qu’originale du passage à l’âge adulte – ou plus précisément, et c’est moins commun, de la fin de l’enfance et de l’entrée dans l’adolescence. Une vraie découverte.

Greta Driscoll va bientôt avoir quinze ans, elle n’est pas vraiment bien dans sa
peau, plutôt du genre introvertie et complexée, et elle débarque dans un nouveau
collège. Comme de juste elle a du mal à s’intégrer, n’a pas les codes, ne
trouve pas la clef qui ouvre la porte de la popularité… C’est comme ça qu’Elliott s’impose à elle : intrusif et attachant, gauche et toujours souriant, rouquin et zozotant, il a un peu la trombine de Woody Allen quand il se met en scène enfant dans ses films et il décide unilatéralement que – advienne que pourra – ils seront amis. Greta ne s’enthousiasme pas à cette perspective… mais elle ne dit pas non.



Les parents de l’adolescente – gentils et prévenants jusqu’à en être épuisants, un peu pathétiques dans leur volonté d’afficher en permanence bonheur et harmonie familiale – s’inquiètent grandement de son attitude réservée, de sa difficulté à se faire des copines. Ils décident donc de l’aider (aïe aïe aïe !) et de lui organiser une grande fête d’anniversaire… Le cauchemar annoncé ! Tout le collège est invité, y compris le trio de filles les plus sexy, les plus smart, les plus cool de la bande, qui ont pris Greta en grippe le jour où elle a refusé de répondre à LA question qui aurait pu lui permettre de faire partie du groupe… Et puisque c’est son anniversaire, sa soirée et qu’elle doit se faire belle, la voilà affublée d’une robe aux antipodes de ses habitudes vestimentaires, dans laquelle elle a l’impression de ressembler à un gros bonbon
rose… Autant dire que le cauchemar devient réalité. À moins que…

Pour faire ressentir cet état si particulier qu’est l’adolescence, si difficile à vivre et à comprendre, le film nous entraîne dans une sorte de conte aux allures d’Alice au pays des merveilles. Avec son esthétique colorée et gentiment loufoque, il nous embarque de fantasmes en métaphores sans hésiter à nous faire parfois perdre pied avec le récit (pour notre plus grand plaisir), pour nous laisser finalement face au constat inéluctable sauf exception : il est impossible de rester enfant éternellement. On peut se dire pour se rassurer que le monde des adultes n’est peut-être pas aussi effrayant qu’il en a l’air : il suffit probablement d’accepter d’y affronter ses peurs. Mais on peut aussi constater, et ça fout les jetons, que plein d’adultes n’y arrivent pas…