LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

CHANTER RÉGÉNÈRE !
En raison de nouvelles aventures prévues au Théâtre des Vents, l’atelier chansons, animé depuis plus de vingt ans par Amélie Grand – fondatrice et ex-directrice des Hivernales de danse d’Avignon – rejoint le Théâtre Transversal : 10, rue d’Amphoux à Avignon. Tel : 04 90 86 17...

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous :Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou car...

UBU, ROI DU VERGER
@page { margin: 2cm } p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120% }- Je peux vous poser une question ?- Oui, qu’est-ce que c’est ?- C’est une phrase interrogative, qu’onutilise pour tester les connaissances. Pour le coup, ce dialogue n’est pas extrait de la pièce Ubu Roi mais du film Y ...

Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?
Et si ce n’était pas le sujet ? Il est donné de-ci de-là, dans la presse, communiqué de la Ville, aux comptoirs des bistrots…, des « informations », pour le moins fantaisistes, surprenantes, voire peut-être avec une petite pointe de taquinerie, mais aussi, allez !, un zeste de ma...

Utopia, mon amour !
Courrier reçu de Bernard et Véronique.Mais que se passe-t-il encore dans ma bonne ville d’Avignon ?Mon vieux pote avec qui j’écumais vos salles à leur ouverture, il y a plus de quarante ans, vient de m’en annoncer une bien bonne : l’épatante promenade qu’il avait l’habitude de faire en fam...

Séance unique le dimanche 15 juillet à 11h, suivie d’une rencontre avec Vincent Guillot, co-fondateur de l’Organisation Internationale des Intersexuées et protagoniste du film.

ENTRE DEUX SEXES

Régine ABADIA - France 2017 1h07 VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

ENTRE DEUX SEXESDepuis que Vincent Guillot a découvert, dans sa vie d’adulte, le mot pour se définir : intersexe, il n’a cessé d’aller au-devant de ses semblables, comme une indispensable quête pour comprendre qui il est. Ins A Kromminga est un artiste allemand, dont les dessins évocateurs racontent mieux que n’importe quel discours ce que vivent les intersexes. Ins fait partie de ces individus dont l’intersexuation ne s’est dévoilée qu’à l’adolescence. Déclaré fille à la naissance, son corps a commencé à prendre des caractéristiques masculines à la puberté.

Vincent vit en Bretagne et Ins, à Berlin. C’est avec un discours déterminé, non dénué d’humour, qu’ils se battent pour l’émancipation d’une minorité invisibilisée et meurtrie. Ces personnes ont décidé de prôner avec fierté leurs différences et revendiquent la reconnaissance de leurs droits dans une société normative où la médecine intervient non pas pour soigner, mais pour normaliser des corps nés avec une morphologie sexuelle qui n’est pas typique du féminin ou du masculin. C’est de manière irréversible, à coup de bistouris et de supplémentation d’hormones sexuantes que sont « fabriqués » des petites filles ou des petits garçons. 

La dernière partie du film s’ouvre sur une résidence organisée à Douarnenez, où se rencontrent des intersexes venus du monde entier. Conçu comme « un espace d’échappement à l’invisibilisation, un espace pour se dire et exister, pour se réapproprier un corps qui a été mutilé, regardé avec dégoût ». Parmi des cultures aussi différentes que celles de Taïwan, de Bulgarie, d’Autriche, ou du Congo, tous semblent faire partie d’une même famille, d’une « internationale intersexe », car tous ont vécu des histoires similaires et expérimenté les mêmes traumatismes.

Vincent Guillot participe dans le cadre du Festival d’Avignon à un épisode de Mesdames, Messieurs et le reste du monde à 12h du 7 au 21 juillet (relâche les 8 et 15) au Jardin Ceccano.