LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Voici donc la liste des nouveautés au « ciné-déconfiné »
Nous avons travaillé avec cœur et ardeur (vous nous connaissez) pour que la reprise se passe dans les meilleures conditions sanitaires pour le public et l’équipe, sans stress excessif ni désinvolture déplacée. • Il y aura un décalage important entre chaque séance et chacune des salles pour que vo...

Collectif 23h59
Madame la Maire,Tout vient à point à qui sait attendre, car il aura fallu une année : le Collectif 23h59 (en passe de se transformer en association s’assignant pour mission de veiller à la bonne santé du quartier de la Manutention) a pu constater que la Ville a su répondre avec profit aux criti...

Le Café Citoyen
Le Café Citoyen a poursuivi ses activités pendant le confinement et a repris ses soirées, les lundis soirs, à partir de 18h30, tous les 15 jours. Nous nous retrouvons pour échanger, réfléchir ensemble, et faire du concret (envisager des actions communes). Nous débattons de tous sujets...

Que les spectacles recommencent ! Et on ouvre les portes !
Le Théâtre du Chêne Noir a hâte de vous retrouver en septembre pour une nouvelle saison foisonnante, riche en théâtre, musique, conférences et humour, avec Eric-Emmanuel Schmitt, Denis Lavant, Patrick Timsit Alain Manoukian, Pierre Notte, Swann Arlaud, Maxime d’Aboville, Luc Ferry, Naïm, Rémi Charma...

123 Soleil
Nous sommes toutes et tous très heureux de vous retrouver après cette période de confinement. Nous en avons profité pour mettre à disposition tous nos films sur le site helloasso.com en offrant les contributions à l’association Rosmerta. Bilan de l’opération : 2700 € ! Un formidable s...

Place au dernier film de Denys Arcand ! En avant-première le 31 décembre à 18h00.
Il clôt sa trilogie initiée avec Le Déclin de l’empire américain (1986) et Les Invasions barbares (2003). Mais pas besoin d’avoir vu ceux-ci pour apprécier ce nouvel opus. Un film somme, où l’on retrouve ses thèmes de prédilection et son sens du dialogue pour faire ce qu’il sait faire de mieux : s’en prendre au système. Vente des places à partir du 20 décembre.
Le restaurant est ouvert après la projection.

LA CHUTE DE L’EMPIRE AMÉRICAIN

Écrit et réalisé par Denys ARCAND - Québec 2018 2h09mn - avec Alexandre Landry, Maripier Morin, Louis Morissette, Rémy Girard...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LA CHUTE DE L’EMPIRE AMÉRICAINNous faire pouffer de rire sur ce monde désespérant ! C’est une fois de plus le pari réussi de Denys Arcand ! Le constat est tout aussi sévère que dans les précédents film de cette presque trilogie, Le Déclin de l’empire américain et Les Invasions barbares. L’empire américain décidément s’effondre et bien mal avisés sont ceux qui continuent de penser « Jusqu’ici tout va bien ! » alors qu’il les entraîne avec lui dans sa course folle et que le sol se rapproche inexorablement ! Ce n’est pas en faisant l’autruche qu’on apprend à voler ! Alors mes biens chers frères, mes bien chères sœurs, en ce réveillon de fin d’année : pouffons ensemble ! Ça au moins, on ne peut pas nous le retirer.

Pierre-Paul (tiens, il manque Jacques ?) est un spécimen en voie de disparition, un idéaliste dans une époque décadente ! Il a des airs de troglodyte mal luné malgré son jeune âge. C’est pourtant une tronche, ce gars-là. Des années d’études brillantes pour obtenir un doctorat en philosophie et le voilà enfin devenu… chauffeur livreur ! Le même alphabet qui lui permettait de lire Marx, Épicure, Aristote ou Racine… ne lui sert plus que pour rentrer des adresses sur son GPS. On serait aigri à moins… Mais bientôt une manne inespérée va lui tomber du ciel. Un jackpot à peine croyable qui va bousculer sa vie et pas que la sienne : dans son sillage il va entraîner de drôles de zouaves... Comme quoi, même si on n’y croit pas, les miracles existent parfois ! Une parabole contemporaine grinçante, haute en cynisme, mais fichtrement drôle.