LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Pendant ce temps-là, sur la planète cinéma...
ON NAGE EN PLEIN PSYCHODRAME. Le Miracle Tenet n’a pas eu lieu. En effet, s’il a enregistré de fort belles entrées pour un blockbuster intello et déroutant, le film n’a pas pu – ou pas su – sauver à lui tout seul un système au bord du gouffre. No time to die et surtout pas du Coronavirus.L...

Gazette post-covid no3
Donc on récapitule : à Avignon, à ce jour en zone rouge, on maintient toujours un fauteuil de libre de chaque côté d’une personne ou d’un groupe et le port du masque est obligatoire au cinéma même pendant les séances. À ce propos nous voudrions rassurer le monsieur de l’autre jour, récalcitrant...

« ciné-déconfiné » Ce qui a changé et ce qu’il faut respecter
• Il y a un décalage entre chaque séance pour que vous vous croisiez le moins possible.•.• Le port du masque est obligatoire dans tout le cinéma et également pendant la séance..• L’équipe est masquée (mais tout à fait reconnaissable).• L’heure c’est l’heure et VRAIMENT l’heure : aucun retard ne...

Utopia est dans le Canard Enchaîné ! Notre futur Utopia écolo retenu par Ulule et Lilo !
Après tant de rencontres animées dans nos salles sur l’écologie, on s’est dit qu’il était temps de passer à l’action et d’impulser une véri-table nouvelle génération de ciné-mas respectueux de l’environnement ! ... Lire Utopia est dans le Canard Enchaîné ! Notre futur Utopia écolo retenu par...

L’association 100 pour 1
L’association 100 pour 1 choisit de faire vivre la soli-darité en privilégiant l’action concrète depuis 2016. Grâce à ses adhérents qui s’engagent à verser au minimum 5€ par mois pendant 2 ans, elle procure gratuitement un logement à des familles migrantes sans papiers et les accompagne dans la rech...

LES APPARENCES

Écrit et réalisé par Marc FITOUSSI - France 2020 1h50 - avec Karin Viard, Benjamin Biolay, Pascale Arbillot, Evelyne Buyle, Laetitia Dosch... Librement adapté du roman Trahie, de Karin Alvtegen.

Du 14/10/20 au 02/11/20

LES APPARENCESC’est un film âpre et parfaitement mené, portrait cinglant d’une bourgeoisie qui n’est plus provinciale comme chez Chabrol mais européenne, c’est plus chic mais guère plus reluisant.
À Vienne, les « expats », comme ils s’appellent entre eux, forment une petite communauté bien à part. On se reçoit chez les uns, puis chez les autres, on se retrouve dans les mêmes endroits chics, on inscrit ses enfants au lycée français. La vie s’écoule au gré des mutations, les seules préoccupations sont mondaines… Dans ce microcosme, les femmes ont un statut bien défini. Souvent simples épouses qui ont suivi la mutation de monsieur, elles assurent fièrement l’intendance, la gestion des relations, la déco de l’appartement de fonction, la scolarité des enfants et permettent au vernis social d’être impeccable et brillant en toutes circonstances.
Eve semble évoluer avec la plus grande aisance dans ce bain bourgeois. Il faut dire qu’elle a une place de choix, en sa qualité d’épouse du célèbre chef d’orchestre Henri Montlibert, venu pour quelques saisons diriger le prestigieux orchestre symphonique de la ville. Étiquetée par alliance « femme de culture », elle occupe tout naturellement les fonctions de directrice de la bibliothèque française.



Eve s’appelle en réalité Evelyne, ses origines sont beaucoup plus modestes que celle de ses amies, et elle met du cœur et de l’énergie à se glisser dans la peau et le brushing de l’épouse bourgeoise modèle. Peine perdue pourtant… puisqu’elle découvre la plus que probable infidélité de son mari…
Le jeu des apparences s’exacerbe alors et il est terrifiant : on vous laisse découvrir ce qu’elle va dire, ce qu’elle va manigancer pour conserver son aura, sa réputation, pour garder la face et ne perdre aucune miette de tout ce qu’elle a acquis…
Mécanique et comédiens impeccables, seconds rôles brillants et un scénario mené parfois aux limites de la caricature (mais c’est volontaire), voilà un divertissement diablement efficace sur fond de thriller amoureux.