LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Pendant ce temps-là, sur la planète cinéma...
ON NAGE EN PLEIN PSYCHODRAME. Le Miracle Tenet n’a pas eu lieu. En effet, s’il a enregistré de fort belles entrées pour un blockbuster intello et déroutant, le film n’a pas pu – ou pas su – sauver à lui tout seul un système au bord du gouffre. No time to die et surtout pas du Coronavirus.L...

Gazette post-covid no3
Donc on récapitule : à Avignon, à ce jour en zone rouge, on maintient toujours un fauteuil de libre de chaque côté d’une personne ou d’un groupe et le port du masque est obligatoire au cinéma même pendant les séances. À ce propos nous voudrions rassurer le monsieur de l’autre jour, récalcitrant...

« ciné-déconfiné » Ce qui a changé et ce qu’il faut respecter
• Il y a un décalage entre chaque séance pour que vous vous croisiez le moins possible.•.• Le port du masque est obligatoire dans tout le cinéma et également pendant la séance..• L’équipe est masquée (mais tout à fait reconnaissable).• L’heure c’est l’heure et VRAIMENT l’heure : aucun retard ne...

Utopia est dans le Canard Enchaîné ! Notre futur Utopia écolo retenu par Ulule et Lilo !
Après tant de rencontres animées dans nos salles sur l’écologie, on s’est dit qu’il était temps de passer à l’action et d’impulser une véri-table nouvelle génération de ciné-mas respectueux de l’environnement ! ... Lire Utopia est dans le Canard Enchaîné ! Notre futur Utopia écolo retenu par...

L’association 100 pour 1
L’association 100 pour 1 choisit de faire vivre la soli-darité en privilégiant l’action concrète depuis 2016. Grâce à ses adhérents qui s’engagent à verser au minimum 5€ par mois pendant 2 ans, elle procure gratuitement un logement à des familles migrantes sans papiers et les accompagne dans la rech...

SING ME A SONG

Thomas BALMÈS - documentaire Bouthan 2019 1h39 VOSTF -

Du 14/10/20 au 25/10/20

SING ME A SONGLa voie que Peyangki, adolescent bhoutanais, avait choisie était a priori limpide et lumineuse : rester pour toujours dans son monastère de Lasa, perché à 4000 mètres d’altitude, prier, prier encore, prier sans relâche, devenir moine, en dépit de l’avis de ses parents qui voulaient l’envoyer à l’école. Il n’y a pas si longtemps, l’électricité n’était qu’un rêve ; la télévision, interdite par le roi jusqu’en 1999, ne trônait pas encore dans chaque demeure… Qu’en est-il désormais ? Le pays, qui fut l’un des derniers à voir arriver les écrans, est celui qui en est devenu le plus grand consommateur… Les Bhoutanais étaient bien peu préparés à l’invasion technologique qui allait se produire… Les moinillons sont aujourd’hui rivés à leurs portables, il faudra bientôt que Bouddha passe par leurs écrans pour espérer attirer leur attention.



Plus que les jeux vidéos, ce sont les filles qui titillent Peyangki, un penchant tenace qui ne peut pas contribuer à la sérénité d’un célibat monacal… À force de baguenauder sur internet, il a fini par dénicher la perle rare, une mignonnette qui a la voix douce, qui chante bien (« sing me a song »), se montre disponible et désireuse de le rencontrer… Il n’en faut pas plus pour que naisse une véritable idylle. Plus les deux tourtereaux échangent à distance, plus l’envie devient irrépressible d’aller la rencontrer. Bien que notre jeune éphèbe ne soit jamais sorti de sa campagne, peut-être franchira-t-il le pas ?

Vous l’aurez deviné : le véritable personnage principal de cette intrigue amoureuse, ce qui lui donne son piquant, c’est la révolution numérique qui s’opère dans un pays qui a tout fait pour s’en protéger le plus longtemps possible. Et ce même Big Brother qui s’impose dans nos vies nous paraît d’autant plus terrible dans ces paysages sublimes, jusque-là préservés. C’est comme un miroir tendu qui nous fait nous questionner sur le tournant que prennent nos civilisations, le sens de la vie, nos propres addictions. Salutaire, beau et percutant !