LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ÉDITO : LE JEU DU CALAMAR
Ça vous aura probablement échappé, mais c’est un drôle de petit vent de panique qui a soufflé cet automne sur notre merveilleuse profession. L’espace de quelques jours, le temps s’est arrêté, les respirations se sont suspendues, l’Apocalypse menaçait, la mort des cinémas français, mille fois annoncé...

ENSEIGNANTES, ENSEIGNANTS ! Vous pouvez organiser des séances scolaires en matinée.
3,5€ par élève, gratuit pour les gentils accompagnateurs. Le pass sanitaire n’est pas exigé.   Sur cette gazette nous vous proposons :Pour les 3-5 ansLe LE NOËL DE PETIT LIÈVRE BRUN, EN ATTENDANT LA NEIGE Pour les 6-8 ansMAMAN PLEUT DES CORDESPRINCESSE DRAGON Pour les 8-10 ansLE PEUPLE LOUPLA CRO...

Montpellier. Strasbourg. Gonesse. Avignon. Quel point commun entre ces villes et tant d’autres ?
Le béton. Des projets inutiles. La soif des promoteurs et constructeurs, au nom de la croissance, pour notre confort et notre sécurité bien sûr… surtout ceux de leurs actionnaires !La Ceinture verte d’Avignon, véritable poumon pour les quartiers Sud, est menacée depuis 25 ans par un projet de r...

SAS Coopérative Qui vivra Bérat
La Ménardière, sise au cœur de la commune de Bérat – à une quarantaine de kilomètres au sud de Toulouse –, est un habitat partagé initié par les vétérans d’Utopia et un groupe de femmes et d’hommes qui ont mis en commun leurs moyens inégaux et un prêt consenti par le Crédit Coopératif qui les accomp...

LE JOUR DE LA BÊTE

(El día de la bestia) Alex de la IGLESIA - Espagne 1995 1h43 VOSTF - avec Alex Angulo, Armando De Razza, Santiago Segura... Scénario d’Alex de la Iglesia et Jorge Guerricaechevarria.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE JOUR DE LA BÊTEIl s’agit certes d’une farce grasse et vulgaire, mais dans la meilleure acception de ces adjectifs. Grasse, dans la mesure où le bien nommé Alexandre de l’Église n’hésite pas à jeter pêle-mêle dans sa paella : religion, heavy-metal, extrême-droite et reality-show… Vulgaire, car en contant la traversée des cloaques madrilènes par un prêtre innocent, le cinéaste nous présente une vision hyperréaliste d’un monde interlope et crado digne des meilleurs Scola. Et surtout, avec ce film ficelé comme une série B, le cinéaste renoue avec une tradition authentiquement espagnole : cet anticléricalisme baroque, incluant une fascination morbide pour le rite catholique, dont Buñuel fut le grand illustrateur. Mais la vraie originalité de cette bombinette réside dans la littéralité de son « approche des ténèbres ». Loin d’alterner le fantastique et le réalisme, de la Iglesia prend le sujet au pied de la lettre : dans sa quête déviante, le prêtre suit la logique la plus prosaïque. Ainsi, avisant un magasin de disques heavy-metal, il s’adresse béatement au vendeur en qui il voit, eu égard aux noms des groupes qu’il promeut, un expert en démonologie… Comme dans Vampire’s kiss de Robert Bierman, où Nicolas Cage jouait un yuppie dingo persuadé d’être un vampire, la drôlerie provient du regard presque objectif porté sur le ridicule des pratiques sataniques.

Nous l’attendions depuis des mois mais elle n’aura pas lieu encore cette année. La Nuit fantastique aurait dû se dérouler le samedi 11 décembre mais nous avons décidé qu’elle aurait lieu quand les conditions suffisantes seront réunies pour l’organiser sous les bons hospices de la convivialité. Et vivent les temps prochains où nous pourrons enfin planter le grand couteau dans le cuissot rôti d’un sanglier, quand nous pourrons tous nous servir du thé autour du samovar fumant et où chacun pourra se pointer sans montrer patte blanche... En lieu et place se déroulera donc une nouvelle soirée En attendant la nuit, le samedi 11 décembre et comme le veut la tradition il y aura un film surprise, car ce n’est pas parce que cela va être plus court que ce sera moins bon…