LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Rendez-vous des Amis de l’Huma : REVENONS AUX REVENANTS
Pasolini, Mandela et Bollène, rien à voir ? Si, les trois films qui ont ces mots dans leurs titres ont quelque chose à voir : le retour.   Les trois films valent avant tout par leur beauté, leur force. Se torno (Si je reviens), Ernest Pignon Ernest et la figure de Pasolini. Er...

Le cinéma Utopia à Avignon de 1976 à 1994 une histoire de militantisme culturel et politique
Un livre de Michaël Bourgatte aux éditions Warm   « France, années 70. Anne-Marie Faucon, Michel Malacarnet et leurs compagnons de route inventent à Avignon un lieu atypique et pionnier, où ils souhaitent partager avec le plus grand nombre leur passion du cinéma et de l’échange. Avec pe...

En Avignon, 7 jeunes réfugiés par jour demandent à être mis à l’abris.
La protection des mineurs résidant sur le sol français est un droit constitutionnel. Néanmoins, le Conseil Départemental du Vaucluse, depuis des mois, s’acharne à faire fi des règles de base de la protection de l’enfance. Par souci de maîtrise budgétaire…  Le Collectif de soutien aux mineurs...

le Grand Pavois Main Basse sur Baladar
Mercredi  11 juillet  à 11h Utopia Manutention La compagnie le Projecteur H qui joue au Théâtre le Grand Pavois Main Basse sur Baladar, d’après un texte de Jacques Prévert, invite le MRAP, Amnesty International, 100 pour 1 et RESF pour débattre de thèmes présents dans le spectacle - le ...

Et le Collectif 123 Soleil est né !
L’association 100 pour 1, Le cinéma Utopia et les Ateliers du court-métrage fêtent bientôt les un an d’une aventure qui aura permis de produire pas moins de 6 films. Six courts-métrages réalisés à chaque fois avec un groupe de 15 personnes en une journée, groupe qui est toujours const...

Luis BUÑUEL, un souffle de liberté

Du 14/11/17 au 26/12/17

(rétrospective en six films à suivre de gazette en gazette, en collaboration avec Contraluz)


  • La séance du vendredi 15 décembre à 18h15 sera suivie d’une discussion avec Jean-Paul Campillo, enseignant au département d’Études Hispaniques de l’université d’Avignon, spécialisé en cinéma. Pour cette séance, vente des places à partir du lundi 6 décembre.

    CET OBSCUR OBJET DU DÉSIR

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Un sexagénaire, Mathieu Faber, jette un seau d’eau sur la tête d’une jeune femme. Il raconte son histoire : la belle victime s’appelle Conchita. Depuis trop longtemps, elle joue à le séduire, tout en se refusant éternellement à lui. C’est le dernier film de Luis Buñuel, alors âgé de 77 ans, sourd et fatigué. Déçu par la performance de Maria Schneider, initialement prévue pour jouer Conchita, le cinéaste la fait remplacer par deux autres. Une idée aussi cocasse qu’étourdissante : choisir deux v... (lire la suite)


  • La séance du mardi 14 novembre à 20h30 sera suivie d’une discussion avec Jean-Paul Campillo, enseignant au département d’Études Hispaniques de l’université d’Avignon, spécialisé en cinéma. Pour cette séance, vente des places à partir du lundi 6 novembre.

    TRISTANA

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    En 1929, à Tolède, une jeune orpheline, Tristana, est recueillie par Don Lope Garrido, un bourgeois sexagénaire et athée. Don Lope impose à Tristana son code moral personnel, mais il n'est guère fidèle à ses principes dès qu'il s'agit des plaisirs charnels… Il vend une partie des objets qu'il possède pour acheter des robes à la jeune fille, puis il fait d'elle sa maîtresse… Au bout de deux ans, bien qu'elle soit jalousement surveillée par le vieil homme, Tristana fait la connaissance d'un jeune ... (lire la suite)