LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous :Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou car...

Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?
Et si ce n’était pas le sujet ? Il est donné de-ci de-là, dans la presse, communiqué de la Ville, aux comptoirs des bistrots…, des « informations », pour le moins fantaisistes, surprenantes, voire peut-être avec une petite pointe de taquinerie, mais aussi, allez !, un zeste de ma...

Utopia, mon amour !
Courrier reçu de Bernard et Véronique.Mais que se passe-t-il encore dans ma bonne ville d’Avignon ?Mon vieux pote avec qui j’écumais vos salles à leur ouverture, il y a plus de quarante ans, vient de m’en annoncer une bien bonne : l’épatante promenade qu’il avait l’habitude de faire en fam...

Le passage du Verger Urbain V : l’impasse ?
À ceux qui sont partis en vacances et ont décroché des faits divers.Vous l’avez sûrement remarqué, le Verger Urbain V a été refait : plus de terrain vague mais un jardin flambant neuf, beau passage pour aller le soir à la Manutention et même continuer en longeant la prison jusqu’au fleuve....

ET MAINTENANT ! NOUS VOUS PROPOSONS DE SIGNER MASSIVEMENT LA PÉTITION !
Affirmez votre refus de nous voir remisés au fond d’un cul de sac et votre droit de nous rendre visite, comme celui de transiter, en journée comme en soirée par le passage du verger. Dans notre optimisme béat nous espérons des milliers de signatures, montrez que nous sommes timorés et que ce sera de...

LES HIVERNALES : 40e édition

Du 02/02/18 au 03/03/18


  • La séance du lundi 12 février à 18h15 sera suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Marie-Hélène Rebois et la journaliste Agnès Izrine, rédactrice en chef du regretté magazine Danser et créatrice du site Danser canal historique.

    DANS LES PAS DE TRISHA BROWN

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Trisha Brown a transformé la danse contemporaine, elle a mis au rebut bien des principes de composition classique pour ouvrir la danse à d’autres espaces, sonores, urbains, non narratifs ni illustratifs : les bases de son mouvement s’inspirent des expériences qu’elle a poussées très loin sur la gravité. En défiant ses lois, elle a insufflé à ses chorégraphies une extraordinaire fluidité, un déséquilibre inédit…  Sa pièce Glacial Decoy est entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. Mari... (lire la suite)


  • Dimanche 25 février à partir de 19h30 : 40 ans de danse à Avignon
    Au Restaurant La Manutention puis au Cinéma Utopia. Animée par Rosita Boisseau, critique de danse et journaliste au Monde.
    Participation aux frais : 7€

    HIVERNALES, LEUR HISTOIRE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    À l’issue du spectacle Avenir de Daniel Larrieu qui aura lieu au théâtre Golovine l’équipe des Hivernales vous invite à poursuivre cette soirée placée sous le signe du souvenir : direction le restaurant La Manutention pour partager un moment convivial et chaleureux, autour d’une soupe et d’un gâteau d’anniversaire. Puis dans la salle de cinéma, Rosita Boisseau reviendra sur les chorégraphes et spectacles qui ont marqué l’histoire des Hivernales, en associant les spectateurs qui se remémoreront ... (lire la suite)


  • Jeudi 8 février à 18h30 en collaboration avec l’École Supérieur d’Art d’Avignon (ESAA). Rencontre avec Gildas Le Roux producteur à la Compagnie des Indes

    L’IMAGE ET LE SON, vecteurs de propagation de l’art ?

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Gildas le Roux a créé la Compagnie des Indes il y a 25 ans. Il a produit plus de 600 films, essentiellement des captations de spectacles vivants, des documentaires et des programmes courts dont les thèmes principaux sont la culture, l’aventure et l’histoire.  La promotion et la transmission de toutes les formes de créations artistiques forment l’ADN de la Compagnie des Indes depuis ses origines. Gildas le Roux œuvre ainsi, auprès d’une multitude de diffuseurs français et internationaux, a... (lire la suite)


  • Séance unique le samedi 24 février à 10h30

    L’OPÉRA

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Ce documentaire est le fruit d’un regard curieux amusé, lucide et gourmand. Il croque sur le vif un tableau surprenant, inattendu et accessible même aux plus profanes d’entre nous. Il filme avec autant de bonheur et d’intensité les personnes qui effectuent les tâches ingrates (mais ô combien essentielles) que celles qui tiennent le haut du plateau. Il se faufile dans les coulisses, s’intéresse tout aussi bien à ceux qui tiennent une serpillière qu’à ceux qui tiennent les cordons de la bourse. Ma... (lire la suite)


  • Séance unique le samedi 17 février à 10h30

    Mr GAGA, SUR LES PAS D'OHAD NAHARIN

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Il n’y a personne, dit Ohad Naharin, qui ne soit capable d’éprouver du plaisir à mouvoir ses membres. Personne qui ne puisse aller au-delà de ce qu’il croit être ses limites physiques. Chez Naharin, la danse est un cri venu de l’intérieur, un langage incarné qui permet de communiquer avec les autres et avec le monde. Qu’on soit féru de danse où néophyte, ce qui subjugue dès la première image, c’est cette exultation des corps, ce sentiment de liberté inouïe, de plaisir à se sentir vivant. Bien au... (lire la suite)


  • Séance unique le samedi 10 février à 10h30

    PINA

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Le film de Wim Wenders est très simplement une déclaration d’amour à la danse, en tout cas à celle imaginée et mise en œuvre par Pina Bausch, porté par l’ensemble du Tanztheater Wuppertal et l’art singulier de sa chorégraphe. Wim Wenders et Pina Bausch ont été amis pendant plus de vingt ans et ils avaient depuis longtemps évoqué l’idée de faire ensemble un film dansé. Et lorsque la chorégraphe est morte, le 30 juin 2009, elle préparait activement le tournage avec Wenders. Lequel, après une pério... (lire la suite)