MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LE PROGRAMME UTOPIA 294 - DU 11 DÉCEMBRE 2019 AU 21 JANVIER 2020(À TÉLÉCHARGER)
COUV-294.jpg, déc. 2019 ... Lire LE PROGRAMME UTOPIA 294 - DU 11 DÉCEMBRE 2019 AU 21 JANVIER 2020(À TÉLÉCHARGER)...

LE PROGRAMME UTOPIA 293 - DU 30 OCTOBRE AU 10 DÉCEMBRE (À TÉLÉCHARGER)
Couv-293.jpg, oct. 2019 ... Lire LE PROGRAMME UTOPIA 293 - DU 30 OCTOBRE AU 10 DÉCEMBRE (À TÉLÉCHARGER)...

LA GAZETTE N°292 ( DU 25 SEPTEMBRE AU 29 OCTOBRE 2019) À TÉLÉCHARGER
Couv-292.jpg, sept. 2019 ... Lire LA GAZETTE N°292 ( DU 25 SEPTEMBRE AU 29 OCTOBRE 2019) À TÉLÉCHARGER...

LA GAZETTE DE RENTRÉE DU 14 AOUT AU 24 SEPTEMBRE À TÉLÉCHARGER
Couv-291.jpg, août 2019 ... Lire LA GAZETTE DE RENTRÉE DU 14 AOUT AU 24 SEPTEMBRE À TÉLÉCHARGER...

MAN ON THE MOON

Milos FORMAN - USA 1999 1h57mn VOSTF - avec Jim Carrey, Danny DeVito, Courtney Love, Paul Giamatti... Scénario de Scott Alexander et Larry Karaszewski.

Du 11/12/19 au 21/01/20

MAN ON THE MOONIl avait douze idées fumeuses à la minute, des canulars plein ses poches et une mauvaise blague toujours prête à fuser… Tour à tour héros de sitcom mielleux, chanteur folk, imitateur d'Elvis et lutteur amateur, Andy Kaufman était un drôle de type et un type drôle, tellement provocateur et doué qu'il réussit même à faire douter son entourage de sa propre mort !
On le connaît peu chez nous mais aux États-Unis, c'est une sorte de mythe inspirateur, un gars qui a suscité une floppée de talents et dont les grands acteurs comiques contemporains revendiquent l'héritage. Milos Forman plonge dans les archives du patrimoine culturel de l'oncle Sam pour nous tirer le portait de ce type halluciné et génial. Pas besoin donc de connaître les codes de l'humour US et les personnages : le talent de Forman et celui de Jim Carrey (ici absolument génial) sont là pour nous guider dans ce voyage singulier au pays d'Andy…

Tout petit déjà, Andy avait un goût très prononcé pour le spectacle, à tel point même que son père s'inquiétait de le voir faire le mariollo, seul devant le papier peint de sa chambre. Plus tard, c'est sûr, il sera artiste. Et le voilà qui déboule sur la scène d'un cabaret de troisième catégorie, avec un regard hagard à la limite du crétinisme et une guitare folk en bandoulière. Le public est d'abord intrigué par cet extraterrestre qui ne semble pas rire des mêmes choses que lui, mais bon, la nouveauté, ça titille toujours un peu. Andy, lui, il fait son show, imperturbable, plongé en apnée dans son petit monde qui le fait bien marrer. A ce rythme-là, il n'est pas près de devenir une star… mais George Sapiro, dénicheur de talents, agent inspiré, producteur audacieux, a la bonne idée de se trouver dans les parages et flaire immédiatement le génie singulier du grand dadais. On lui propose alors un soap mielleux mais à fort taux d'audience, Andy accepte, à une condition : il veut un show, un vrai, un grand où tout lui sera permis…
Le deal est conclu, mais rapidement, les producteurs de la chaîne s'aperçoivent que cet original a du mal à se fondre dans le moule standard de l'humour télévisé. Dès lors, Andy n'aura qu'une idée en tête : court-circuiter tout ce qui se trouve sur son passage, saccager ses propres shows, renverser les situations, semer la zizanie et surtout, surtout, toujours se surprendre lui-même et se fendre la poire. Se moquant éperdument de plaire à son public, Andy va imaginer des canulars de plus en plus gros, organiser des combat de lutte mixte, bref, mettre un sacré bordel ! Et dans son histoire folle, doté d'un enthousiasme contagieux et d'une foi inébranlable, il embarquera tous un tas de personnages prêts à le suivre jusque sur la lune…
Et puis à trente-cinq ans, il sera alpagué par un cancer, et puis il sera tout seul, il aura peur, sans jamais perdre sa candeur et son sens de la dérision, et il deviendra the man on the moon…