LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Aux confins du blog
« Quand les gens pensent au cinéma, ils pensent directement aux célébrités, aux studios, au glamour. Mais l’industrie du cinéma englobe d’autres personnes : les gens qui travaillent dans les snacks, qui s’occupent des équipements, des caisses, qui programment des films, qui sont en charge ...

La librairie La Mémoire du Monde propose...
Nous relayons un message de la librairie La Mémoire du Monde avec qui nous travaillons régulièrement et qui comme beaucoup de petits commerces sont en grande difficulté.“Comme beaucoup d’entre nous, nous avons eu la gorge nouée ce lundi soir avec l’annonce de la poursuite du c...

Le Café Roma et Italie là-bas propose des paniers gourmands
Depuis samedi 11 avril, Italie Là-bas et Café Roma vous proposent la totale : des paniers gourmands pour votre petit-déjeuner, déjeuner, apéro et dîner. On pense à tout ! ... Lire Le Café Roma et Italie là-bas propose des paniers gourmands...

Le cinéma du peuple
“La plus grande qualité accessible pour tous, sans clivage social et culturel… Ce sera notre combat”. (Jean Vilar)   Ainsi donc le cinéma indépendant, le cinéma d’auteur serait « élitiste »… c’est en tout cas ce que déclarait, semble-t-il, une sociologue devant un amphi de 300 élèves ...

Utopia, mon amour !
Courrier reçu de Bernard et Véronique.Mais que se passe-t-il encore dans ma bonne ville d’Avignon ?Mon vieux pote avec qui j’écumais vos salles à leur ouverture, il y a plus de quarante ans, vient de m’en annoncer une bien bonne : l’épatante promenade qu’il avait l’habitude de faire en fam...

LES NUITS DE CABIRIA

(Le Notti de Cabiria) Federico FELLINI - Italie 1957 1h55 VOSTF - avec Giulietta Masina, François Périer, Amedeo Nazzari... Scénario de Fellini, Ennio Flaiano et Tullio Pinelli.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LES NUITS DE CABIRIACabiria se prostitue pour vivre, dans les quartiers populaires de Rome. C’est pas la vie rêvée, mais ça ne l’empêche pas de garder sa foi dans l’avenir et sa confiance dans l’être humain en général, masculin en particulier : dépouillée par un amant qui tente de la jeter dans le Tibre, humiliée par un acteur de cinéma qui lui fait découvrir la volupté du luxe pour la larguer aussitôt que sa maîtresse en titre revient… Cabiria garde sa soif de vivre et sait préserver le sens de sa propre dignité.

Ébouriffée, bagarreuse et candide, inoubliable bouille de farfadet aux yeux brûlants, la Masina crève les cœurs et l’écran. Encore sous influence néoréaliste, Fellini la lâche ici dans un monde de misère, de béton brut et de terrains vagues, écrasé par un soleil qui dessèche tout, y compris les rêves d’avenir. La nuit, dans l’ombre des trottoirs ou chez les gens riches, l’illusion reprend ses droits. Comme dans cette scène fantastique où, dans un théâtre miteux, un magicien « hypnotise » Cabiria pour lui faire croire à l’amour. Ce moment annonce le Maestro onirique et fantasque que Fellini est en train de devenir, celui d’Amarcord. Sur la musique de Nino Rota, c’est tout un condensé de son œuvre future qui défile ici en arrière-plan.