LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance avant 13h : 5€
Moins de 18 ans : 5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

DERNIER NOËL AVANT LA FIN D’UN MONDE
Le croiriez-vous ? La bonne nouvelle – car il y en a une – est arrivée le 9 novembre dernier du Conseil d’État, qui a annulé le décret de dissolution du mouvement des Soulèvements de la terre. Pris en Conseil des ministres fin juin, le décret suivait de peu la tentative de requalification – ou ...

La Paix, éternelle Utopie ?
Pas facile de décrypter le chaos du monde pour les spectateurs, plus ou moins lointains, que nous sommes, face aux faits tragiques qui nous submergent en avalanche via la presse, les réseaux sociaux, vraies ou fausses nouvelles… Et c’est dans ces moments-là que nous avons encore plus envie de croire...

LES SALLES UTOPIA SE METTENT AU VERT
Vous y croyez, vous, au bon sens qui voudrait que partir se bronzer les fesses à l’autre bout du monde  avec des avions Macron volant avec du bio kérozène made in France serait bon pour votre corps et la planète ? Cela ne ressemblerait-il pas étrangement au discours tenu il y a quelqu...

Justine Triet parle d’or
Il aura donc suffi de quelques mots, à peine, pour que la Ministre de la Culture, celui de l’Industrie, quelques maires et députés de la majorité, volent dans les plumes et la palme de Justine Triet, réalisatrice couronnée d’Anatomie d’une chute, sermonnant en substance : « ce n’est pas bi...

Soutenez Utopia Palmer

Projection unique le vendredi 22 juillet à 14h, suivie d’une rencontre avec Meng Jinghui. Animée par Hugues Le Tanneur, critique théâtre pour le magazine Transfuge.

LE MARCHAND DES QUATRE SAISONS

(Der Händler der vier Jahreszeiten) Écrit et réalisé par R.W FASSBINDER - Allemagne 1972 1h28mn VOSTF - avec Irm Hermann, Hans Hirschmüller, Hanna Schygulla, Klaus Löwitsch...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE MARCHAND DES QUATRE SAISONSHans Epp est un personnage très sociable qui, après s’être engagé dans la Légion Étrangère pour fuir sa mère, après avoir travaillé ensuite dans la police, devient marchand des quatre saisons. Son seul but est d’obtenir le respect de chacun mais la tâche s’avère difficile…

Il se trouve dans une situation familiale douloureuse : son épouse le trompe avec un type louche et il est amoureux d’une autre femme qui le repousse parce qu’il n’est pas de son milieu. Un jour, il ramène chez lui un ancien camarade de la Légion, et d’autres problèmes surgissent, qu’il va avoir bien du mal à affronter…
« Avec ce film, Fassbinder a renouvelé radicalement le jeune cinéma allemand. La façon dont on peut reconquérir le grand public pour des films exigeants n’est plus un problème pour lui. Il est sur le bon chemin pour ramener ce public dans les salles. Fassbinder nous rappelle que tous les grands réalisateurs hollywoodiens ont compté justement parce qu’ils n’hésitaient pas à faire passer leur message politique avec les clichés attendus. Son film, dont on vous recommande sans réserve la vision, se révèle pour cette raison l’un des plus importants du cinéma allemand depuis des années ».(Frankfurter Allgemeine Zeitung, 31/5/1972)

Meng Jinghui présente dans le cadre du Festival d’Avignon Le Septième Jour, du 18 au 25 juillet à 22h (relâche le 21), au Cloître des Carmes