Nuit Fantastique VI (debriefing)

Nuit-fantastique-2014.jpgCette sixième Nuit Fantastique fut diabolique, comme il se doit. Merci à tous d’avoir revêtu vos parures les plus sanglantes à Utopia Tournefeuille, dont les quelques photos ci-dessous vous donneront un aperçu. Ygor Von Raph avait concocté, pour ses daguerréotypes dans le coin cheminée, un décors digne de vos plus sanglants atours. Les plus affreux et terrifiants portraits viendront orner la crypte du manoir d’Utopia Tournefeuille pour les siècles à venir (il sera ainsi possible de vérifier au fil des ans si parmi les plus fidèles d’entre vous se sont glissés de vrais vampires…).

La plupart d’entre vous ont résisté jusqu’à l’aube, grâce aux bons soins de l’équipe du bistrot qui nous permit de nous repaître sans que goules et autres zombies ne s’entre-dévorent, et grâce aux vinyls diaboliques de DJ No Breakfast et de son âme damnée David Vincent, dont vous pouvez écouter un aperçu ci-dessous.

Creep.jpgLe film surprise de cette année était Creep, du désormais bien connu de certains d’entre vous Christopher Smith. En effet, nous vous avions déjà projeté lors de la troisième Nuit Fantastique un autre de ses films, Triangle, également proposé en film surprise cette année-là. La projection de Creep fut l’occasion de réveiller le temps d’une nuit nos vieux projecteurs 35 mm (avec les deux seules copies France restantes, merci à BAC Films de nous les avoirs confiées !). Rendez-vous le 31 octobre 2015, pour la prochaine Nuit Fantastique, qui vous abreuvera de son lot de nouveaux cauchemars et de peurs ancestrales…

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet