Veolia attaque Water makes money !

Le 14 février 2013 s’ouvre à Paris le procès en diffamation intenté par Veolia contre le film Water makes money qui osait parler en 2010 des pratiques des multinationales de l’eau. Sur le banc des accusés, l’association La mare aux canards qui a distribué le film en France, et Jean-Luc Touly, ancien cadre de chez Veolia. La mare aux canards nous a déjà confié Mains brunes sur la ville en Vidéo en Poche, Water makes money entre à son tour au catalogue (5€, sans DRM et en HD), 73% des recettes sont reversées à l’association La Mare aux Canards, un bon moyen de s’informer tout en les soutenant. Qu’on se le dise et répète, le pire ennemi du vampire, c’est la lumière ! (voir le communiqué de l’équipe du film).

Stopper la main mise de Véolia et de Suez sur la distribution de l’eau en France, en Allemagne et dans près de 69 pays, c’est ce qu’ont voulu réussir Leslie Franke et Herdolor Lorentz avec ce documentaire, lancé comme un appel international à destination des citoyens. Pour nous en convaincre, ils ont collecté nombre de témoignages et expertises (élus, associations…) un peu partout en France, en Allemagne, et dans tous les pays où officient les deux multinationales. En s’intéressant à leur fonctionnement, à leur stratégie de développement, ils nous expliquent pourquoi les prix augmentent de façon continue, pourquoi la qualité de l’eau est en baisse, voire pourquoi dans certains quartiers pauvres elle ne coule carrément pas, mais aussi pourquoi des communes se laissent séduire par leurs propositions et pourquoi d’autres, au contraire, essaient de se défaire de leur emprise et y parviennent.

(en savoir plus sur le site de Vidéo en Poche)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet