CINÉMA UTOPIA BORDEROUGE : ouverture le mercredi 12 juin

Jouez hautbois, résonnez musettes ! L’autorisation d’ouverture tant attendue est enfin arrivée. On brique les projecteurs, l’association Domino donne un coup de râteau dans le jardin, le mûrier exulte… et nous donc ! Attention ! ne vous trompez pas, ce mois-ci exceptionnellement Tournefeuille et Borderouge font gazette à part, mais dès le mois prochain, se mêleront à nouveau dans une fusion durable : une gazette pour deux cinoches…
Pour ceux qui n’auraient pas suivi : nous avions annoncé, un peu audacieusement, une ouverture du ciné le 17 avril, mais la Commission de Sécurité n’avait pas apprécié du tout du tout que nos architectes aient omis de leur transmettre les modifications apportées aux plans et avaient constaté horrifiés, en déboulant pour leur visite de contrôle, que quelques petites choses initialement prévues avaient disparu mystérieusement par rapport aux plans sur lesquels ils avaient planché quelques jours avant encore : exit les poubelles du marché, exit le transformateur EDF, exit l’appartement de fonction, une trappe de fumée en moins, une sortie de secours en plus… Bref, ils n’étaient pas très contents, et on ne saurait leur en vouloir…
Nos architectes ont bougé leurs fesses, l’organisme de contrôle aussi : et la Commission du 7 mai a donné son aval, mais le temps d’écrire la lettre, le temps qu’elle soit visée par les autorités transmettrices…

Alors pourquoi, nous direz-vous, une gazette rouge « spéciale Tournefeuille » et une verte « spéciale Borderouge » ce mois-ci ? Vous donnez votre langue au minou ?
Au moment de boucler la gazette 257, la programmation de Tournefeuille étant terminée et l’imprimeur dans les starting-blocks, nous n’avions pas encore reçu la notification de la décision. Et même si le bruit courait… plus question d’annoncer quoi que ce soit avant d’avoir reçu, cette fois, la bénédiction de la Commission par écrit. La fameuse lettre est arrivée alors qu’on envoyait la maquette à l’imprimeur : nous avons enchaîné aussi sec sur la fabrication de la gazette de Borderouge… Quelle affaire !
On l’a écrit dans l’édito des Tournefeuillus : « Vous pensez bien que ça ne se met pas en route sur un claquement de doigts, un cinoche… Un cinéma, c’est comme les hauts fourneaux, il faut du temps pour le mettre en route : il faut demander les films aux distributeurs, les négocier un à un, attendre les réponses (alors qu’ils étaient tous en train de festoyer au Festival de Cannes pour négocier eux-mêmes avec les producteurs…) établir les grilles de programmation, peaufiner les textes, confirmer les débats, les animations… C’est tout un boulot ! Un boulot impossible à faire en trois jours. »

D’où cette gazette 257 bis, verte comme les feuilles du mûrier du ciné… qui nous sera livrée le 3 juin au matin, annonçant une programmation qui commence le 12.
Mais quelle programmation : Une palme d’or, quelques films de Cannes, dont le Prix d’interprétation, une brochette de Kubrick, un zeste d’Utopie, et quelques reprises promises et donc dues, que des films qu’on aime… de quoi vous remercier de nous avoir couvé de votre bienveillante patience.
Que les associations avec qui on a papoté pendant cette période d’attente reviennent à la charge : nous allons pouvoir faire des grands projets ensemble, concrétiser des rendez-vous, orchestrer de nouvelles rencontres…
On recommande tout particulièrement aux petits enfants trois petits films qu’on adore : Le Gruffalo, Le Rat scélérat et Les Trois brigands… d’ores et déjà vous pouvez nous demander des séances sur mesure pour groupes et à volonté…

FESTIVITÉS INAUGURALES… LE MARDI 2 JUILLET à 17 heures 30 pétantes

Le cinéma vous ouvre ses portes pour les séances normales dès le 12 juin, mais on prépare une grande fête avec tous ceux qui nous ont aidé à le construire : les élus de Toulouse, ceux du Département, de la Région, les représentants du Crédit Coopératif, de l’IFCIC, du CNC, de la DRAC, du NPA, des entreprises (formidables), nos architectes bien aimés, , nos voisins charmants, nos amis du Cosmo et la joyeuse équipe d’Utopia Tournefeuille… La mairie offre un buffet et il y aura aussi des gâteries de notre cru, de la musique, des chansons, un petit bal musette et de l’accordéon… de beaux discours et on lira des contes à dormir debout à l’ombre du mûrier… Les contes à dormir debout, vous le savez, c’est notre spécialité !

Venez ! Vous pouvez apporter une plante à planter (l’association Domino et l’association AnimaBord sont invitées…) un p’tit coup à boire, une spécialité à déguster… Si certains d’entre vous ont envie de nous aider à préparer, qu’ils n’hésitent pas à pousser la porte !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet